Jardin

Ail, ail, aie!

Il est encore temps de semer son ail.

Rien de tel, pour le goût et la valeur nutritive, que de l’ail biologique que l’on cultive soi-même.

Ail, ail, aie!

RÉCOLTE

Vers la mi-août, nous avons récolté notre ail que nous avions semé l’automne dernier. Un indice pour savoir quand le récolter est que le feuillage aura commencé à jaunir.

Ail, ail, aie!

Quelques-uns de nos 45 plants de cette année.

Ail, ail, aie!

Le truc consiste à ameublir la terre avec une fourche autour du plant avant de l’arracher, en étant tout de même attentif à ne pas abîmer le bulbe.

L’ail est fortement enraciné dans le sol et si vous tirez dessus sans préparation la tige risque de se briser. Je laisse ensuite les plants au sol quelques heures afin que le soleil fasse sécher la terre sur les bulbes. J’attache ensuite en paquets les plants par la tige et les suspend dans la serre (ou un autre endroit chaud et bien ventilé) quelques jours. Lorsqu’ils sont bien séchés, je frotte l’excédent de terre, je coupe la racine et la tige pour ne conserver que le bulbe.

CONSERVATION

L’ail, s’il est bien séché, se conserve tout l’hiver dans une armoire à l’abri de la lumière.

CULTURE

L’ail est de culture assez facile. On peut conserver des gousses de notre récolte estivale afin de les semer à l’automne, jusqu’au premières gelées. Cette année, nous n’avions pas une assez grosse production pour réutiliser notre ail. Nous nous sommes donc approvisionnés chez un cultivateur gaspésien d’ail biologique. Il est important de ne pas planter de l’ail acheté à l’épicerie, même biologique, car parfois les plants peuvent transporter des maladies qui affectent l’ail et qui ne sont pas encore arrivées en Gaspésie! De plus, en achetant de l’ail local, nous nous assurons que les bulbes sont bien adaptés à notre climat.

Séparer les gousses d’ail, surtout quand on en a un kilo ou plus, peut s’avérer une tâche pénible et dure sur les doigts, Un cultivateur m’avait donné un truc vraiment génial. Utiliser une brique trouée, y placer le bulbe et frapper doucement sur la tige dure avec un maillet de bois. La tige rentrera dans le trou de la brique et les gousses se sépareront aisément. Un super truc! Sauf que cette année, impossible de retrouver ma brique et mon maillet. Alors comme mon fils de quatre et demi ne veut pas faire sa sieste, je le mets au boulot! Avec les doigts! Pendant ce précieux temps, je fais autre chose.

Quand je reviens à la table voir où Toshan (mon fils) est rendu dans son ouvrage, mon cœur de mère bondit de fierté! Vous savez les moments où nos enfants nous surprennent par leur ingéniosité et leur capacité à trouver des solutions auxquelles vous-même n’aviez pas songé! Et bien, mon fils, las de séparer les gousses avec les doigts, est allé chercher un casse-noix afin de rendre son travail plus facile et efficace! E ça fonctionne TRÈS BIEN! Sans abîmer les gousses en plus. Bravo fiston!

Ail, ail, aie!

Facile!

Ail, ail, aie!

On sépare le tout!

Ail, ail, aie!

Une belle gousse prête à être semée.

Ail, ail, aie!

Et hop! Une de plus sur le tas!

Évidemment, fiston n’a pas fait le sac en entier. J’ai terminé le tout en utilisant le truc de mon fils, encore ébahie de son imagination pratique! J’ai ensuite enfilé mes plus sales habits afin d’aller semer le tout au jardin, en planche plutôt qu’en rang. Des planches de culture (en terre) que mon chum avait préparées avec de la belle terre noire et du compost. Donc, une planche de culture de deux rangs espacés de 25 cm. J’ai semé les gousses à tout les 10-12 cm en les enfonçant avec le doigt à environ 3 cm dans la terre. Plus tard, avant les neiges, nous protégerons le tout avec un paillis de paille.

Et au printemps, j’enlèverai la paille autour des nouveaux plants qui jailliront de la terre, pour notre plus grand bonheur!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s