Jardin

Histoire de volailles

Dans le cadre de ma trilogie animale, je vous présente ici nos coqs à chair.

Pas beaux tout suite, mais très bons tantôt!

Histoire de volaille

Cette fin de semaine, notre commande de poules (des nouvelles) et de coqs à chair arrivait à l’épicerie café de l’organisme Produire la santé ensemble Le Moulin de Val-d’Espoir. J’ai donné un coup de main pour l’accueil des joyeux clients venus chercher leurs volailles. Ceux qui élèvent encore des animaux. Avant c’était coutume, maintenant c’est exception. Par ici, un peu moins, mais quand même, selon les gens de la place, il n’y a plus grand monde qui élève leurs animaux pour leur viande. Une expertise se perd. Celle de faire boucherie soi-même. Mais le livreur des volailles nous a dit qu’il y a une forte demande pour des poules depuis qu’il est permis d’en élever dans certaines villes. Génial! On continue! On conserve notre lien à la terre, dans la mesure de son possible bien entendu.

Ici à la maison, on essaie de produire notre nourriture et de garder vivante la connaissance. L’homme de la maison possède ce savoir-faire et il le transmet à ceux qui veulent bien l’apprendre. C’est sa contribution pour la conservation des savoirs d’antan. .

Histoire de coqs à chair

La commande de volaille arrive dans un gros camion. Les poussins sont tous entassés dans des boites.  Ils sont fatigués.

On les installe ensuite dans des enclos temporaires le temps que les futurs propriétaires viennent les chercher.

Histoire de coqs à chair

Dindes et coqs à chair. Toshan, mon fils,  en apercevant la dinde perchée sur l’abreuvoir, a crié: « Regardez, le roi de la montagne!! »

Histoire de coqs à chairHistoire de coqs à chair

Des poules, des coqs et des poussins canards.

J’adore cette journée. Je me sens vivante et heureuse. L’atmosphère est joyeuse même si, presque chaque année, il fait froid et pluvieux lors de la livraison. Les gens sont heureux de venir chercher qui leur poules, leur dindes, leurs coqs à chair ou leur bébés canards. Ils arrivent avec leur boite de carton ou leur poche de jute pour le transport.

Les enfants sont au paradis, et moi aussi.

Histoire de coqs à chair

Histoire de coqs à chair

Histoire de coqs à chair

Nous, on élève nos poulets de grain. Et ensuite on fait boucherie, on les plume et on les congèle pour les consommer durant l’année. Les poulets de grain, contrairement à ce qu’on peut penser, ce ne sont pas les poules que l’on élève pour les œufs. Le coq à chair est plus dodu, moins dur. C’est une espèce qui a été croisée spécialement pour la consommation.

On les transporte à la maison.

Histoire de coqs à chairHistoire de coqs à chairHistoire de coqs à chair

 

Histoire de coqs à chair

Histoire de coqs à chair

Les poules sont curieuses de connaître leurs nouveaux voisins. Et les enfants sont ravis de côtoyer tous ces animaux. L’été s’annonce bien.

Publicités

1 thought on “Histoire de volailles”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s