Billet, Chambre des Parents

Avant le déluge

Je souhaite vous parler de notre Terre.

Je souhaite vous parler du documentaire de Leonardo DiCaprio.

Je vous en parle avec autant d’urgence, parce que le documentaire est en ligne gratuitement jusqu’au 6 novembre, et que je crois qu’un maximum de gens devraient prendre le temps de le visionner. Cliquer sur ce lien pour le visionner.

Je vient d’écouter ce documentaire… Leonardo DiCaprio, qui est le Messager des Nations Unies pour la Paix, a produit ce documentaire après avoir sillonné la planète pendant deux ans afin de constater les effets du changement climatique. Je savais déjà beaucoup de choses qu’il mentionne. Ce que je ne savais pas m’a complètement bouleversée.

Je n’en étais qu’à la première demi-heure (sur 1 h 35) et je bouillonnais.

Je savais que l’avenir de la planète repose sur les actions qui seront entreprises d’ici les vingt prochaines années. Et je crois fortement que nous pouvons y arriver.

Je ne savais pas qu’aux États-Unis régnait une gigantesque conspiration de désinformation par certains dirigeants corrompus par les compagnies pétrolières, qui achètent les votes au Congrès et les médias. Ces élus font croire au peuple que les changements climatiques ne sont que fables (Donald Trump par exemple) et en plus ils bloquent les projets proposés par leur élus. « Les Etats-Unis portent une responsabilité énorme. Or 131 membres du Congrès (sur 535) ne croient pas au changement climatique, encouragés dans leur illusion par les lobbyistes des grandes multinationales de l’énergie. » Tiré du documentaire

Je savais ce qu’il se passe en Alberta.

Mais je commence à avoir mal au cœur de savoir que mon pays est dans les pires de la planète. J’ai honte que notre vision de la Terre ressemble à ça:

Avant le déluge

Forêt boréale                                           Désolation totale

ou à cela:

Avant le déluge

 

Je crois que je suis en train de devenir radicale. Genre très en colère. Mais une colère saine qui ne pourra plus tolérer longtemps la tiédeur et le non-agir, en premier venant de moi-même.

PARCE QUE:

IL N’Y A RIEN DE PLUS IMPORTANT EN CE MOMENT SUR TERRE.

et que

Nous ne pouvons plus faire comme si de rien n’était.

Je crois profondément en l’humanité. Je suis très optimiste car je crois vraiment que, comme le dit si bien Piers Sellers, astronaute et directeur de la Earth science division de la Nasa, dans le film: « Quand le brouillard de confusion se dissipera, les gens verront que le problème est réel. Ils prendront la pleine mesure de la menace. Quand ils seront informés des mesures pour la combattre, ils passeront à l’action. Et ce qui semble presque impossible à gérer deviendra possible » J’y crois aussi. D’ailleurs, dans le film sont citées des populations qui commencent à vraiment réagir et à influencer leurs dirigeants politiques, la Chine notamment (qui grâce aux pressions commence à se mettre aux énergies renouvelables) et la Suède (dont les dirigeants se sont engager à la rendre 100% énergies renouvelables).

À nous de suivre l’exemple.

Par contre, je ne peux pas croire que nous soyons si lents à réagir.

Et je suis indignée. Indignée de voir qu’il y a encore des gens qui réagissent avec indifférence et pessimisme face aux défis qui nous incombent en ce moment de notre vie sur Terre. Des gens qui disent: « On ne peut rien faire. » ou « C’est foutu de toute façon ». Une indifférence qui masque quoi? Un sentiment de résignation ou une indifférence qui nous permet de continuer à  vivre dans notre confort indécent? OUI, CONFORT INDÉCENT. Cette indifférence qui nous permet de ne pas mettre d’efforts. DiCaprio a dit être terrifié par ce qu’il a vu. Moi je suis terrifiée de constater que des gens nient ou ne changent pas un iota de leur mode de vie. Je ne peux plus supporter cela.

Allons-nous regarder la vie s’éteindre sur la Terre comme si on regardait un film à la télévision?

Parce que les solutions sont simples. Et accessibles. Alors si nous nous y mettions? Avec sérieux. Parce que l’enjeu est de taille. Vous ne trouvez pas?

En résumé du documentaire.

Les plus gros enjeux:

-Les énergies fossiles.

Solution: Faire pression sur nos élus pour qu’ils amorcent le virage vers les énergies renouvelables. Même Obama, le président des États-Unis, dit que ce sera la pression populaire qui fera la différence.

Avant le déluge

 

L’élevage de bœufs qui est la principale source de pollution (méthane, encore plus dangereux que le CO2) et responsable de la déforestation massive sur la planète.

Solution: Changer son alimentation, ne serait-ce que de consommer du poulet à la place.

-La consommation excessive

Solution: Accepter de réduire son mode vie. Consommer moins

Huile de palme

Avant le déluge   Avant le déluge

Déforestation massive à perte de vue (80% de la forêt de l’Indonésie. Disparition massive des animaux qui y vivent.

Solution:  Cesser de consommer TOUS les produits qui en sont dérivés. HEINZ, DORITOS, NUTELLA, FRITO LAY, ETC.

-Désinformation et manque de volonté des médias de parler de ce sujet.

Solution: Informer, sensibiliser, diffuser, partager. Créer une chaîne de télévision (mon idée que je propose!) dédiée à souligner tous les beaux projets qui se font partout sur la Terre pour contrer les changements climatiques. Créer une vague d’enthousiasme positif qui incitera les gens à croire qu’ils peuvent VRAIMENT faire la différence. Une chaîne de télévision axée sur le changement où seraient aussi invités les scientifiques pour venir expliquer la vérité.

Bref, malgré ma colère, je suis optimiste. Je sens que la conscience collective s’élève et s’en trouvera grandit pour toujours! Je crois sincèrement que l’on est en marche vers un nouveau niveau de conscience merveilleuse!Mais il faut s’engager et mettre l’épaule à la roue du changement.

Je vous laisse sur cet extrait du discours de DiCaprio devant les dirigeants venus signer l’accord de Paris à l’ONU à New York. Le discours qui a clôturé la cérémonie… quand même!

« Après avoir sillonné la planète pendant deux ans, ce que j’ai vu m’a terrifié au plus haut point. (il décrit ce qu’il a vu et décrit dans le film) Pensez à notre honte à tous quand nos enfants et nos petits-enfants verront que nous avions les moyens de stopper ces ravages mais qu’il nous a manqué la volonté politique d’agir. (…) Un changement majeur est nécessaire, aujourd’hui, pour faire naître une nouvelle conscience collective, une nouvelle évolution de l’espèce humaine motivée et soutenue par un message d’urgence par vous tous. (…) Le monde vous regarde, Vous serez soit applaudis par les générations futures, soit vilipendés. Vous êtes le dernier espoir de la Terre. Protégez-là. Sinon, nous et tout ce que nous aimions, appartiendrons au passé.

Et vous, que ferez-vous pour faire votre part?

Publicités

1 thought on “Avant le déluge”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s