Cuisine

Trucs Zéro déchet de la semaine

 

Quelques trucs pour pratiquer vers le zéro déchet.

Je l’avoue. Je pourrai difficilement atteindre le zéro déchet.

Mais depuis mon article sur Madame So, je médite encore plus sur le sujet. Et je me rends comte que j’ai envie de changer certaines habitudes de vie. Tranquillement. Un petit truc à la fois. J’ai trouvé ma recette de réduction de déchets et de changement d’habitudes de vie. Je vais me donner de petits défis chaque semaine. Défis que je vais ancrer dans mes routines un à la fois, sans me mettre de pression. J’ai le goût. Et ça fait du bien à l’âme. Je sens que j’ai besoin de faire les choses par moi-même, de produire moins de déchets et de valoriser les produits sains et non transformés.

Mon article sur le savon à linge maison m’a aussi prouvé que beaucoup de gens en ce moment ont ce même besoin. Pourquoi je dis ça? Parce que mon nombre de visiteurs a grimpé de 1000 visites en une journée et que l’article a eu464 j’aime depuis sa parution. Mon article sur le zéro déchet avec Madame So a eu un semblable succès. Pourquoi donc? J’ai réfléchi à cela. Je crois que les humains ressentent le besoin viscéral de renouer avec leur environnement. L’ère industrielle nous en a éloigné. Et nous avons maintenant le besoin de retourner à la source. La source de vie, la nature. Pour la protéger, certes. Mais aussi pour nous protéger nous. Freiner la course pour se retrouver un peu et ne pas devenir des robots. Réapprendre a apprécier les petits bonheurs simples de la vie. Les bonheurs simples… ceux qui proviennent de notre rapport au monde qui nous entoure. Le monde naturel, celui qui a vu et fait grandir tous les êtres vivants depuis le début des temps. Rester connectés par nos gestes, nos choix. Et quand je freine le temps pour mettre la main à la pâte de mes besoins (en faisant mon pain, mon savon, etc.) je me sens bien. Je choisis de mettre mon temps au ralenti et de savourer le bonheur de faire partie du tout et non de juste le consommer.

Alors, j’ai décidé de m’y mettre un peu plus consciemment. Dans la mesure de mon possible, comme je dis toujours. Mais ce qui est merveilleux c’est que je me rends  compte que le possible croît avec l’usage et la joie qu’il procure aussi. Ce sentiment de plénitude ressenti dans un geste aussi simple que de réaliser mon propre savon à linge maison. Parce que je me sens grandir, je me sens atteindre un idéal que je fixe à la hauteur de mes capacités et qui me fait sentir merveilleusement en harmonie avec ma vie et aussi la nature.  Depuis quatre mois, je n’achète plus de savon à linge. Mes vêtements sont hyper propres et chaque fois que je fais ma recette, je me sens vivante et heureuse. C’est aussi simple que cela. Cela ne fait pas disparaître mes problèmes, mais je les vois autrement parce que je me sens mieux.

Alors je me suis dit que j’allais vous partager mes petits trucs à mesure de mon évolution.

Partager est la clé du changement. Je le crois. S’inspirer des autres et inspirer à son tour. Créer des connexions qui nous ferons évoluer plus facilement vers un niveau de conscience qui nous permettra de changer et de mieux vivre sur notre planète. Nous en avons besoin. Nous le savons tous. Et j’y crois. J’ai espoir que nous pourrons nous changer pour que notre mode de vie s’accorde mieux à la nature, notre seule source de vie. Alors trêve de bavardage et au boulot!

Mes trucs de la semaine:

J’ai cessé d’acheter de la pellicule moulante plastique.

Je récupère les sacs de plastique des aliments que j’achète et je les utilise lorsque j’ai besoin d’emballer quelque chose. Je réutilise aussi les pellicules plastique des emballages de fruits ou de légumes que j’achète. Par contre, je ne sais pas avec quoi j’emballerai mes tartes ou pâtés pour les congeler. Si quelqu’un à une idée à me partager.

Je n’utilise plus de papier absorbant.

Sauf en cas de gros besoins (dégâts du chat par exemple). Si on a les mains sales aux repas, on utilise des débarbouillettes.

Je récupère le carton des boites de céréales ou autres pour les dessins de mes enfants.

Surtout qu’en ce moment c’est l’usine à dessins et au découpage à la maison.

Je réutilise les filets qui ont contenu des fruits ou des légumes lors de l’achat au supermarché pour y mettre mes fruits et légumes (tomates, pommes, poires, etc) plutôt que de prendre des sacs de plastique.

Trucs Zéro déchet de la semaine

Mes pains maison… ils sont beaux, n’est-ce pas!

J’ai commencé à faire mon pain maison.

J’ai trouvé une recette très facile et rapide chez Ricardo! J’en fais deux, et j’en congèle un. L’avance que je prends me permettra de cuisiner autre chose la semaine prochaine et ainsi, quand j’aurai pris l’habitude et le roulant, je ne serai pas débordée.

Si vous avez des trucs à partager n’hésitez pas. C’est le but de l’exercice!  Je vous lirai avec grand plaisir et les autres lecteurs aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s