Ailleurs

Jouer les touristes

Un des avantages de vivre à la maison comme nous le vivons en ce moment, c’est qu’il nous est possible de prendre nos vacances hors saison et surtout en dehors des périodes de pointe, telle la relâche. Et puisque les voyages sont une excellente source d’apprentissage, nous nous sommes pratiqués à se la jouer touristes en notre pays.

Alors, comme je dis toujours à mes enfants au début de chaque journée: « Êtes-vous prêts pour l’aventure? »

La route est longue entre Percé et Montréal. Les enfants ont l’habitude. Mais puisque cette fois-ci la première destination est la ville de Québec nous en avons profité pour prendre un peu plus notre temps. Premier arrêt à Sainte-Flavie. Si un jour vous passez par-là, je vous recommande fortement d’aller visiter le Centre d’Art Marcel Gagnon.

preview-virtuel
Source de la photographie: site internet du Centre d’Art Marcel Gagnon

Situé sur les berges du fleuve, le Centre d’Art est aussi une auberge toute coquette avec restaurant et galerie d’art. Tout cela à prix abordable. Mais comme nous étions hors saison, elle était fermée. Parc contre, nous y avons fait une pause plein air sur la plage.

Sainte-Flavie
Petite pause pour bouger et explorer les environs.

Sur la plage, on peut admirer de magnifiques sculptures de pierre représentant des personnages faites par Marcel Gagnon, l’artiste gaspésien qui a crée ce lieu qui en vaut le détour.

Il ne fait pas chaud, mais quel plaisir de se promener sur la plage d’hiver et de se dégourdir les jambes du long voyage.

Plage Sainte-Flavie
Une vision assez impressionnante que cet arbre déraciné et échoué sur le sable.

Allons voir de plus près cet arbre qui nous impressionne tant! Sur un tel arbre, il est possible de grimper, de faire l’équilibriste. Et aussi…

Sainte-Flavie

… d’observer de près les racines de l’arbre tel qu’il est rare de pouvoir les voir. Et aussi de se questionner sur la provenance de l’arbre qui à première vue n’a pas poussé sur le sable de la plage. La mer qui nous porte des bois flottés aux provenances​ inconnues.

Trésors de la mer - Sainte-Flavie
Petits trésors de la plage

La chasse aux trésors est une activité inépuisable sur les plages. Celle-ci fût assez étonnante. Nous avons trouvé ces genres​ de concombres roses sans pouvoir les identifier. Ce qui est trop génial et intéressant, c’est que dans la continuité de notre voyage, nous avons trouvé la réponse à l’Aquarium de Québec… À suivre pour découvrir ce que c’est!

Nous sommes aussi allé faire un tour à l’hydromellerie du Vieux Moulin. Un lieu qui en vaut le détour pour ses vins de miel, sa boutique qui a plus de 50 produits dérivés du miel et en été, sa ruche intérieure en verre pour observation des abeilles. Un bel accueil nous a été réservé avec dégustation de différents hydromels.

On dort à Rimouski et ensuite on se permet de continuer la route sur la 132 -route touristique- plutôt que de prendre l’autoroute des gens pressés. L’autoroute, ça va plus vite, mais ça ne fait pas voyager ni en images, ni en méditations de voyage. J’aime les petites routes. J’aime l’effet méditatif de voir défiler un paysage changeant et poétique.

Sur la route de Kamouraska

Sur la route de Kamouraska

Une route, des champs enneigés. Quelques arbres disparates.  L’impression d’être nulle part. Ce paysage me fait penser au roman Kamouraska de Anne Hébert. À lire si vous n’avez jamais lu.

Champs enneigés de Kamouraska

Immergés dans le blanc de l’hiver kamourasquois qui ne veut pas finir, nous voyageons comme dans un songe rempli de fées blanches et de lutins camouflés dans la neige. FÉERIQUE.   GRANDIOSE.   DÉPAYSANT.   ABSOLUMENT UNE EXPÉRIENCE À VIVRE!

RIVIÈRE-OUELLE

Arrêt imprévu. La route passe sur un beau pont métallique vert. Toshan le trouve beau et demande si on peut marcher dessus. Tout de suite, je saute sur l’occasion de briser la routine et les réponses automatiques du genre: Pas le temps ou Pourquoi donc. On est en vacances, il ne faut​ pas trop se presser. Alors: OUI! Tout le monde descend, sauf papa qui retraverse en voiture pour nous cueillir à notre sortie du pont.

Rivière-Ouelle
On traverse le pont, juste pour le plaisir.

Une petite marche sur le pont. Un beau pont tout pimpant et fier. Au grand plaisir des enfants libérés du banc d’auto et de l’immobilité forcée.

Rivière-Ouelle

J’ai un peu le vertige. Il faut dire que je ne marche pas souvent sur des ponts en Gaspésie. En plus, les glaces sur la rivière forcent le regard à prendre le temps d’admirer ce paysage impressionnant, qui malgré nous, nous porte à imaginer ce qu’il adviendrait si nous tombions dans ces crevasses à demi gelées. L’art de se faire des peurs! Le vide qui attire!

Pont Alfred-Plourde

Expliquer aux suivants.

 

 

 

J’aime beaucoup la délicate attention de la plaque qui commémore la mémoire de ceux qui ont bâti et développé leur région. Je suis peut-être romantique, mais je trouve cela doux et respectueux autant pour le bâtisseur que pour les générations futures. Un air de vivre qui disparaît peu à peu, il me semble…

QUÉBEC

Pour nos premières nuits à Québec, je nous avais trouvé un très joli et confortable appartement via le site AIRBNB. Si vous ne connaissez pas, c’est un site permettant de trouver de l’hébergement partout dans le monde, de la chambre dans une maison privée à un appartement entier, en passant par des châteaux, des cabanes dans les arbres ou tout ce que vous pouvez imaginer comme hébergement. Ce qui est bien, c’est que vous pouvez lire les commentaires des autres voyageurs. J’adore! Et juste le fait de chercher des endroits où loger via ce site me fait voyager!

Avec de jeunes enfants, un appartement est très utile et économique, entre autre pour les repas du matin et du soir. De plus, à la fin d’une journée d’exploration, les tout-petits sont fatigués et il peut être éprouvant de souper au restaurant ou d’être tous confinés dans une seule chambre d’hôtel. Nous avons adoré l’expérience. J’y ai même invitée à souper ma grande amie qui vit à Québec! Amusant!

J’aime Québec. J’y ait fait mon premier voyage d’adolescente sans adulte avec mon amie de l’époque. En train, à l’auberge de jeunesse. Un souvenir impérissable de premières libertés, de fierté de grandir. Par la suite, je suis retournée souvent à Québec avant de vivre en Gaspésie. Mais depuis dix ans, j’y étais très peu allée.  Ce fût un réel plaisir d’y goûter à nouveau.

Jour 1 : Aquarium de Québec

Une visite incontournable avec des enfants. Je n’y étais jamais allée et Stéphane non plus. Une très belle visite pour toute la famille.

Il y a un site extérieur et des sites intérieurs. Comme nous étions hors saison, nous n’avons pas pu profiter de toutes les activités extérieures, mais les bassins d’observation nous ont bien impressionnés.

La famille morse.

Nous y avons vu une famille de morses. Énormes! Ils se tiennent ainsi tout collé. Nous les avons aussi observer de sous l’eau. Ce qui est franchement impressionnant.

Le bassin des morses
Observation sous l’eau des morses

Boris
Boris
Les ours polaires
Les ours polaires dehors et sous l’eau.
C'est pas mal gros un ours polaire!
Comparaison de grandeur. Impressionnant cet ours!
Ours polaire
Attachant mais de loin!

J’aurais pu passer des heures juste à observer de si près ces animaux impressionnants, mais fragiles car menacés par les changements climatiques. À l’intérieur, nous avons vu un film sur cette triste réalité et cela me remue énormément. D’ailleurs, j’ai été frappée et sidérée de voir que presque tous les animaux et poissons vus à l’Aquarium sont menacés d’une manière ou d’une autre par la crise actuelle. Cela fait prendre conscience qu’il faut vraiment accepter de prendre conscience que cette menace est réelle et que la Terre sans toute cette diversité sera triste à mourir (et que notre survie y sera aussi menacée) et qu’il est intolérable d’imaginer cette fin alors que l’on pourrait changer de cap tous ensemble. Mais moi, j’y crois en l’humain. Tout peut changer, un pas à la fois, un humain à la fois. Il faut juste réapprendre à faire partie de la nature – ce qui est dans l’ordre naturel- et non à la détruire pour combler nos faux besoins matériels.

À l’intérieur, nous savons pu observer une très grande variété de poissons et autres organismes vivants dans l’eau. Les enfants couraient d’un aquarium à l’autre en nous criant avec enthousiasme: « Venez voir, venez voir! »

Et nous avons trouvé notre concombre de mer! TADAM! Le Psolus écarlate, rien de moins.

Le Psolus écarlate

Concombre de mer

Un fantôme très rigolo! Le dessous d’une raie. Je trouve cela bien comique!

Une raie fantômatique
Une raie fantômatique

Et mes préférés avec les méduses: les hippocampes.

Hyppocampes

Les hippocampes ont conquis mon cœur. Vraiment. Je ne savais pas qu’il existait une telle diversité de ces petites bestioles si attachantes. Il y en a même de minuscules comme le petit doigt. Eux aussi, menacés d’extinction.  😦

Hippocampe
Une autre espèce d’hippocampe.

J’ai aussi beaucoup aimé les méduses. Avec leur danse au son de la musique relaxante et des jeux de lumière. Pour voir un extrait vidéo, allez visiter ma page Instagram.

Bref, ceci est un « plus que mini » aperçu de tout ce que vous pouvez admirer et apprendre à l’Aquarium de Québec le but n’étant que de vous mettre l’eau à la bouche! Une très belle visite qui a plu à toute la famille.

Jour 2 – Le Salon du livre de Québec

Le hasard a voulu que se tienne le salon du livre de Québec durant notre séjour. Nous, tous grands fans de lecture dans la famille, avons sauté sur l’occasion de nous baigner dans la foule et dans les livres par milliers.

Tant de livres!

Surtout que notre amie Orbie  (voir aussi mon article À l’abordage qui parle entre autre de son livre) y était aussi pour dédicacer son nouveau livre Sven le terrible.

Sven le terrible

Et animer un super atelier pour les jeunes sur la conception du livre du point de vue de son métier d’illustratrice. J’y ai moi-même appris bien des choses.

Lire partout  Lire, on aime ça!

Pour lire, il faut s’asseoir bien confortable et s’il n’y a pas de siège, tant pis! Mes enfants lisent tout le temps et partout! J’aime ça, tiens!

Jour 3 – Touristes dans le Vieux

Chanceux! La SEULE belle journée fût celle que nous avions prévu de passer à nous balader dans le Vieux Québec. 24 degrés Celsius. Rien de moins! Comme ça, sans avertissement ! Merci! On a même mangé des cornets en tee-shirt!

Quartier Petit Champlain
Le quartier Petit Champlain

Mon quartier préféré. J’aime y sentir l’histoire sous mes pieds et sous mes yeux. Je voyage dans le temps et j’aime ça! Et découverte d’une petite boutique pour enfant diablement trop belle et alléchante: les ptits mosüs. J’ai rien acheté parce que j’aurais vidé mon compte de banque! Mais qualité et beauté y sont au rendez-vous. La co-propriétaire était fort sympathique et les enfants y ont mis un peu de leur bordel… gentiment!

Et comme il fait si beau, on fait les VRAIS touristes et on se paye une ride de traversier. Je ne l’avais jamais fait!

Sur le traversier Québec - Lévis
On joue les touristes sur le traversier.

Une très belle vue sur Québec. Les enfants sont heureux de prendre un traversier.

Lévis, en attendant le traversier
Lévis, en attendant le traversier du retour.

J’adore les silhouettes de bateaux sur la fenêtre. Cela me rappelle le jeu de Battleship. Nous y avons d’ailleurs joué plus tard durant les vacances chez ma mère. Prémonitoire!! Je n’y avais pas joué depuis mon enfance!

Le célèbre château Frontenac
Le célèbre château Frontenac

Une magnifique journée à jouer les touristes. Et moi, bien heureuse de renouer avec une ville que j’aime beaucoup.

Jour 4 – Le parc aquatique intérieur

Prêts pour les glissades d'eau

On s’est payé la traite avec deux nuits au Village Vacances de Valcartier et une journée complète aux glissades d’eau intérieures. En pleine semaine, loin des foules. Nous avons eu bien du plaisir. Ce fût une révélation pour Toshan, les grandes glissades qui vont vite! Il aurait bien voulu y aller deux jours en ligne! Il y a aussi des glissades d’eau extérieures d’été et d’hiver pour la glissade en tubes, mais hors saison les deux pour nous! J’ai bien aimé la chambre d’hôtel avec une chambre fermée et un petit salon avec lit mural.

Jour 5 –  Galeries de la Capitale

Nous ne serions pas de vrais touristes si nous n’étions pas allés faire des p’tits tours de manèges intérieurs aux Galeries de la Capitale avant notre départ vers Montréal-Laval. Il y a même une montagne russe, mais personne n’a eu le courage de l’essayer!

Vue d'ensemble
Des manèges intérieurs, une patinoire et des boutiques au même endroit!
Les Montgolfières
Les Montgolfières et moi bien fière de l’avoir fait ce manège qui va bien haut!

On redescend en tournant.

Le petit train
Le petit train.
Le Carrousel
Sur le carrousel indémodable.
Les auto-tamponneuses
Les auto-tamponneuses, les préférées des enfants.

Arrivée ensuite chez ma mère pour les fêtes de Pâques et les vacances en famille. Beaux moments précieux.

Le printemps
Le printemps nous y attend!

Mais le retour sera dur! Retour à la neige et au froid! Mais avec de beaux souvenirs pour nous faire tenir les dernières semaines de froidure gaspésienne!

Anse-Pleureuse
Pique-nique hivernal de printemps! pour bien se préparer au retour en Gaspésie, là où l’hiver n’en finit plus de finir! Quand même pas mal comme spot non?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s